select titre_fr,texte_fr from tbl_nouvelles WHERE news_id = 46

Le téléphone cellulaire au Canada célèbre ses 30 ans

Par Ingrid Marini, Spécialiste mobilité affaires

 

Le 3 avril 1973, Martin Cooper, ingénieur chez Motorola, utilise le premier téléphone cellulaire pour passer un coup de fil à un responsable de l'entreprise rivale, Bell Labs, afin de lui faire part de sa découverte. Si la première conversation téléphonique à l'aide d'un téléphone cellulaire a été effectuée il y a 40 ans, il faudra attendre 10 ans pour que Motorola réussisse à démocratiser cette technologie, car l'entreprise a dû notamment s'adapter à la réglementation en vigueur dans le domaine des télécommunications. Finalement, Motorola a commercialisé son premier téléphone cellulaire destiné au grand public en 1983 : il pesait moins d'un kilogramme et il coûtait 3500 $. Pour ceux qui se plaignent de l'autonomie de la batterie de certains téléphones intelligents, notamment le iPhone, sachez que celle du DynaTAC de Motorola était de 35 minutes, et qu'il fallait 10 heures pour la recharger! 


Les communications cellulaires au Canada ont débuté avec un appel entre Art Eggleton et Jean Drapeau, respectivement les maires de Toronto et Montréal, le 1er juillet 1985, il y a déjà 30 ans! Au cout de 2700 $, le premier cellulaire a été vendu en Ontario à monsieur Victor Surerus en juillet 1985. Sa facture annuelle dépassait les 10,000 $! Si le principe de fonctionnement du téléphone cellulaire n'a pas fondamentalement changé en 40 ans, le design et la technologie ont évolué rapidement, stimulés par la concurrence féroce que se sont livrée les compagnies de téléphonie mobile.


Après l’arrivée des téléphones intelligents en 1992, l’évolution du téléphone portable a marqué le vrai coup en 1995 à l’apparition de la 2e génération (2G), qui était à l’origine du « boom » de la téléphonie mobile. Les plus principaux fabricants (Nokia, LG, Samsung, Sagem…) se lançaient alors dans l’aventure et proposaient des appareils plus petits et plus performants et dotés d’une batterie plus efficace.


C’est en 2007 que la firme Apple réalise l’un de ses plus grands succès commerciaux en lançant le 1er mobile iPhone, pionnier de l’interface tactile.


Les téléphones portables sont devenus un produit de consommation courante : au 30 septembre 2013, on comptait plus de 75,5 millions de cartes SIM activées, dont 53,1 millions de forfaits mobiles classiques!


Mais, TELUS arrive où dans toute cette histoire? À cette époque, il n’y avait que quelques joueurs au Québec, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Entre 1984 et 2000 un des  plus grands joueurs était Clearnet, avec deux réseaux hautement sophistiqués incluant son réseau IDEN ou MIKE, rivalisé par ses plus grands compétiteurs, Rogers et Bell. En l’an 2000, un géant des télécommunications canadiennes TELUS a fait l’acquisition de Clearnet ainsi que de Québec Tel.


L’entreprise doit aussi sa croissance et son succès à ses innovations technologiques ̶ : premier réseau de radiotéléphone mobile en 1965, lancement du téléavertisseur en 1976, expériences pionnières en télémédecine en 1992, premier projet pilote de la télévision IP en 1999, construction d’un important centre de données internet à Rimouski en 2011, etc.
Telus est une entreprise qui possède plus de 100 ans d’expertise. C’est la deuxième plus grande compagnie de télécommunication au Canada et est le résultat d’une fusion entre Alberta Telecom Ed Telecom , British Columbia Telecom et QUÉBEC TEL. 


En seulement 40 ans, les avancements technologiques cellulaires ont redéfini notre façon de travailler, communiquer et se déplacer sans vouloir dire notre façon de vivre, que sa soit par la simple utilisation du téléphone, le GPS/navigateur, les messages textes ou un les millions d’applications disponibles aujourd’hui, sur la plateforme IOS, Android, BlackBerry ou Windows. 

 

Avec l’arrivée du réseau ultrarapide LTE ainsi que des millions de possibilités de connectivité avec les objets (IdO, Internet des objets), il n’y a aucun doute que les 40 prochaines années vont nous surprendre encore plus! Donc, restez branché pour s’assurer d’être au fil des choses dans le merveilleux monde de la mobilité!